Pascale Got - Jordan Bac

11 March 2016 - 13 h 30 min
  • Photos & liens
  • Récit
  • Pascale Got, artisane d’un jour avec Jordan Bac
  • Créations Jordan Bac
  • Réalisation des oeufs de Pâques, top départ
  • Oeufs pralinés, réalisés avec des poches à douilles
  • La boutique, 11 rue Camille-Maumey à Saint-Laurent-du-Médoc

#Artisandunjour, quatrième épisode : Pascale Got, députée de la Gironde, s’immerge dans la chocolaterie de Jordan Bac à Saint-Laurent-du-Médoc.

VENDREDI 11 MARS, 13H30 A SAINT-LAURENT-DU-MEDOC. Jordan Bac, artisan chocolatier, accueille dans son village natal la députée de la 5e circonscription de Gironde. Pour Jordan, « la politique est une question personnelle. » Il n’en sera pas question et ça lui convient bien. Il n’accueille pas une personnalité politique, simplement une personne à qui il est heureux de faire découvrir son métier.

En patron, Jordan présente sa chocolaterie. L’apprentie doit se conformer aux règles, avec la tenue réglementaire. Présentation de l’espace de travail, du fonctionnement des machines. L’objectif : réaliser tout le cycle de fabrication d’un chocolat de Pâques.
 

Découverte du métier de chocolatier chez Jordan Bac Artisan Chocolatier à St-Laurent de Médoc dans le cadre de la semaine nationale de l'artisanat #artisandunjour

Posté par Pascale Got sur lundi 14 mars 2016

 
Avec sérieux – « Il prend sur son temps de travail, il a envie de me faire partager son quotidien, ça se respecte » –, l’élue commence à réaliser son œuf de Pâques. Très vite, le chocolat déborde sur les doigts. La tentation est trop forte de goûter. Rappel à l’ordre de l’artisan : « Non non, ça c’est interdit ! » On ne plaisante pas avec les règles d’hygiène. « C’est très frustrant », regrette l’élue. Qui sera ensuite récompensée de sa patience par une pause dégustation à 16 heures.

Pour Pascale Got, cette « immersion forte et sympathique » est une découverte totale. « Je pensais que c’était plus mécanisé et plus lent. Mais tout repose sur lui en fait, sur sa technique et sa créativité. C’est une agréable surprise. »

tryptique-praline-1
tryptique-praline-2
tryptique-praline-3

L’élue est touchée par son maître de stage d’un jour :

« Jordan incarne cette jeune génération qui s’engage, dans des secteurs parfois pas évidents et avec peu de moyens. Il faut les aider à s’implanter et à durer. Dans une zone rurale, il apporte un service de qualité. On peut faire un parallèle avec le service public. Et puis, malgré son jeune âge, il est aussi le garant de cette philosophie de l’apprentissage et transmet à son tour à des plus jeunes. Il est aussi généreux que ses chocolats, il mérite de réussir. »

Aides reçues pour se lancer, contraintes, clientèle… Jordan Bac et Pascale Got ont échangé longuement. « J’ai beaucoup apprécié cette rencontre, dira plus tard l’artisan. Elle m’a posé beaucoup de questions et elle a bien compris le métier, puisqu’elle a fait ».

Et l’élue n’en est pas peu fière. Elle a ramené sa création à la maison, qui attend soigneusement le week-end pascal pour être dégustée. « Je suis née le 1er avril et c’est pour cette raison que je porte ce prénom. »
 

Lire aussi

Portrait de Jordan Bac
Portrait de Pascale Got